Union départementale CGT de Seine et Marne

Reprenons la parole !!!

 

La lutte menée en 2016 contre la loi travail n’a certes pas permis son abrogation mais les organisations syndicales qui ont appelé à ce mouvement restent tenaces.

En effet depuis le 1er janvier cette loi est applicable dans les entreprises elle prévoit notamment que les accords d’entreprise peuvent déroger au code du travail.

Cette loi était inacceptable en 2016 elle reste inacceptable en 2017.

Aujourd’hui la mobilisation doit prendre un nouveau tournant en allant sur le terrain des propositions.

32 heures augmentation des salaires des pensions et les minima sociaux, le développement de l’industrie pour répondre aux besoins mais aussi le renforcement des services publics pour réduire les inégalités.

Aujourd’hui et toujours plus qu’hier les richesses se concentre dans les poches de quelques-uns.

Aussi l’union départementale invite les syndiqués de Seine-et-Marne à participer :

Au Meeting unitaire

le lundi 30 janvier à partir de 18h salle Japy à Paris.

 

La question du développement de l’industrie pour répondre aux besoins et créer de la richesse et de l’emploi est absente des débats de la campagne électorale en cours.

Pourtant nous le savons tous les pays qui ont renoncer à leur industrie renoncer à leur service public.

En contrepartie nous notons que l’implantation de l’industrie n’est pas possible s’il n’y a pas de main d’œuvre qualifiée des infrastructures des moyens de transport de qualité.

Aussi la CGT se lance dans une campagne du développement de l’industrie en complémentarité avec les services publics.

Cette campagne s’articule en deux étapes :

 

  • 22 février assises de l’industrie à la Cité des Sciences à Paris objectif au moins 30 camarades de Seine-et-Marne.

 

  • Le 21 mars une journée d’action autour des questions du développement de l’industrie et les services publics.

 

Soyons nombreux à préparer c’est deux rendez-vous.

Faîtes connaître votre participation à l’Union départementale.