Union départementale CGT de Seine et Marne

Continuer et amplifier la mobilisation :

La journée de grève et de mobilisation du 5 février a donné des couleurs au mouvement social.

Partant de l’ancrage des revendications à l’entreprise et des initiatives locales, cette journée d’action constitue un solide point d’appui, qui a mobilisé 300 000 manifestants dans toute la France.

 

Débattre, construire et Agir.

La CGT a fait de choix de ne pas participer à la mascarade constitue le grand débat. En effet les 42 questions du QCM d’Emmanuel Macron donne l’opportunité aux populations le choisir la forme d’austérité que le gouvernement compte mettre en place. Le cap est maintenu, 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique, maintien de l’ISF et des cadeaux faits aux plus riches. Entre la peste et le choléra choisissons le progrès social.

 

Cahier d’expression revendicative populaire CGT77 pour la justice sociale

L’Union Départementale CGT de Seine-et-Marne met à disposition un cahier revendicatif populaire permettant d’exprimer des alternatives aux politiques d’austérité. Ce cahier revendicatif a été tiré en 7 000 exemplaires pour la Seine-et-Marne. Un cahier spécial retraités est en cours d’élaboration par l’Union confédérale des retraités. Le dépôt des cahiers revendicatifs (des entreprises, des professions et le cahier revendicatif CGT 77) s’effectuera le 12 mars à 15h à la préfecture de Melun. La commission exécutive de l’Union départementale CGT invite ses organisations à mettre en place des plans de travail et faire converger les cahiers revendicatifs à l’Union Départementale pour un dépôt en préfecture de Melun le 12 mars. Le questionnaire est disponible en ligne mais il nous faut privilégier le contact physique et le débat afin de construire les mobilisations avec les retraités, salarié et privés d’emploi.

Les Mardis de l’Urgence sociale : 

L’action du 5 février a lancé en grand les mardis de l’urgence sociale qui doivent permettre d’organiser des temps forts d’initiatives et de déploiement chaque semaine pour que la CGT soit visible des salariés de différentes manières.

• Un déploiement devant ou dans les entreprises pour aller à la rencontre des salariées.

• Des initiatives devant des services publics (gare, bureaux de postes, hôpitaux…).

• Des bureaux d’embauches coorganisés avec les comités locaux des privés d’emploi.

• Des rassemblements, manifestations ou arrêts de travail

• Des initiatives plus spectaculaires les autres jours pour une CGT visible.

• Etc.