Union départementale CGT de Seine et Marne

SYSTÈME « UNIVERSEL » DE RETRAITE PAR POINTS : C’EST TOUJOURS NON !
Dans la poursuite du 4 pages publié en juillet, les unions régionales Ile-de-France (URIF) CGT, FO, FSU et Solidaires continuent d’informer sur le contenu de la « réforme » des retraites.
Mercredi 10 octobre, le gouvernement représenté par le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a réuni les organisations syndicales pour présenter un document intitulé « Vers un système universel de retraites plus simple, plus juste, pour tous – Premier bilan et orientations de travail ».
UN SYSTÈME « UNIVERSEL » DE RETRAITE PAR POINTS : C’EST QUOI ?
Dans un système « universel » de retraite par points, le salaire perçu soumis à cotisation permet d’obtenir un certain nombre de points chaque année en fonction de la valeur d’achat du point : le montant de la retraite est alors déterminé en multipliant l’ensemble des points accumulés par la valeur du point à la liquidation des droits.
En clair, la valeur du point au moment de la liquidation pourrait varier, d’année en année, en fonction des conditions économiques. Il n’y a plus dans ce système de montant garanti des retraites, le gouvernement fixant à intervalle régulier la valeur du point.
Comme l’exprime très clairement François Fillon (cf. pages intérieures) : « un système par points (…), ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points, et donc de diminuer le niveau des pensions ».
Et c’est un expert en casse des retraites qui le dit !
Il suffit de se référer à ce qui s’est passé en Suède pour comprendre qu’avec la retraite par points, tout le monde est perdant (cf. pages intérieures) !
4 pages URIF retraites CGT FO FSU Solidaires