Motion de soutien de l’Union Départementale CGT 77 aux camarades du 93

 

Aujoud’hui, Kamel BRAHMI, Secrétaire général de la CGT 93, a été interpellé pour avoir exprimé des revendications avec les enseignants en grève depuis fin février et avoir manifesté à proximité de la nouvelle piscine olympique où le Président de la République était en visite.

La répression syndicale s’accélère, en témoignent les condamnations, les convocations ou les interpellations grandissantes de militant.e.s ou de dirigent.e.s syndicaux.

Le syndicalisme contribue à l’expression de la démocratie en permettant aux salarié.e.s, retraité.e.s et privé.e.s d’emplois de s’organiser et de porter leurs aspirations à vivre mieux, tous et toutes ensemble.

C’est que nous contestent certains acteurs politiques libéraux ou d’extrême-droite qui estiment être les seuls légitimes à pouvoir dicter au peuple ce qui est bon.

L’Union départementale CGT de Seine et Marne apporte son soutien à Kamel BRAHMI, aux camarades de la CGT 93 ainsi qu’à celles et ceux qui se battent pour la paix et le progrès social pour toutes et tous.

L’Union départementale CGT de Seine et Marne exige la remise en liberté de Kamel, le respect de la démocratie et des libertés syndicales par un abandon des poursuites.

Melun, le 04 avril 2024

>>>VERSION IMPRIMABLE